dialoguer en direct mon carnet Mon e-mail gratuit

I Paradis des Vins II L'élaboration des vins III Les appellations

   
  I La Bourgogne, un paradis pour les amateurs
de vins
.
Le vignoble de qualité occupe l’escarpement du paysage Bourguignon qui bénéficie d’étés secs et ensoleillés alors que la plaine brumeuse ne fournit que des «ordinaires».
Du Nord au Sud, se succèdent la Côte Dijonnaise, la Côte de Nuits, la Côte d’Or, la Côte de Beaune et enfin en Saône et Loire, la Côte Chalonnaise et le
Mâconnais. Des crus reconnus de part le Monde pour ses saveurs et ses deux principaux cépages : le Pinot Noir pour le vin rouge et le Chardonnay pour le vin blanc.


II L'élaboration des Vins

   
Les cépages.

Le cépage est un des facteurs du goût qui donne un repère au consommateur en offrant une information essentielle sur le goût et le caractère du vin.
En Bourgogne, il existe trois cépages prédominant. Ainsi, on peut affirmer que tout le Bourgogne rouge de la Côte d’Or est issu du seul Pinot Noir, que pratiquement tout le Bourgogne Blanc est issu du Chardonnay et enfin que le Beaujolais est élaboré à partir du Gamay, cépage sans aucun lien de parenté avec le Pinot Noir. En savoir plus

Début de page

1.
Le Pinot Noir :

Le Pinot Noir est le cépage des grands Bourgognes rouges. Etant difficile à cultiver, le Pinot Noir n’a pas d’égal et a su résister aux tentatives faites pour reproduire ailleurs le goût des crus les plus réputés de Côte d’Or comme le Vosne Romanée.
Le goût du Pinot Noir est difficile à définir car il dépend de quatre composants qu’il faut marier habilement : travail du vigneron, cépage, terroir et millésime. Il faut donc réussir un parfait compromis entre la finesse, le fruit et la matière pour obtenir une qualité aromatique sans égale en ce qui concerne le goût et l’arôme.
D’une manière générale, les rouges jeunes issus du Pinot Noir sont généralement plus légers et apparaissent souple, aromatique et fruité. Tandis que les vins de garde qui sont élevés en fût de chênes sont beaucoup plus complexe et dense : la couleur, la texture et les arômes en bouches sont alors plus profonds.

2. Le Chardonnay :

Le vin blanc de Bourgogne rime de manière générale avec Chardonnay. Ce cépage est le plus apprécié de part le monde parmi l’ensemble des cépages blanc existant.
Toutefois, c’est en Bourgogne qu’il a trouvé les terroirs lui permettant d’exprimer pleinement ses arômes.
Les vins blancs, issus du Chardonnay, présentent des parfums frais, vifs, fruités avec un léger goût de miel dans les grandes années.
Ces vins sont généralement destinés à être bu rapidement. Toutefois, les grands Bourgognes blancs, passés en fût de chêne, peuvent magnifiquement vieillir. Ainsi, avec les années, nous pourrons voir apparaître des arômes de truffes, de noisettes grillées et de fougère.

3. Le Gamay :

Cépage unique du Beaujolais, il est mis chaque année en évidence avec l’arrivée du Beaujolais nouveau.
Il conserve un caractère fruité, simple et direct mais comme avec les autres cépages, le terroir est déterminant surtout pour les crus.
Ce cépage ne donne pas un vin de longue garde excepté pour les crus beaujolais dans leurs meilleures années comme : le Moulin-à-Vent, le Morgon, et quelques autres …
Enfin, le Passetoutgrain est fabriqué à partir du Gamay et reste le seul vin d’assemblage produit en Bourgogne.
Qu’est-ce qu’un vin d’assemblage ?
Un vin d’assemblage est issu du mélange de plusieurs vins provenant de différents cépages.

Début de page

III Découverte des appellations

La région Du Chablis.

Chablis, c’est 4000 hectares de vignes et le succès de ce vin ne se dément pas.
Pour preuve : 80% de la production est exportée.

1. Le Terroir :

Les coteaux de Chablis correspondent à la pointe sud du bassin parisien. Formé de calcaire et d’argile, le sol se compose, entre autres éléments, de coquilles fossilisées. Ce qui permet un drainage efficace du terroir malgré une forte proportion d’argile.

2. Le climat :

Le climat de Chablis est à dominante continentale, avec des hivers rigoureux et des étés secs.
Les observations des vignerons montrent qu’il y a entre les années des fluctuations importantes d’ensoleillement et de pluviosité qui expliquent les différentes variations entre les millésimes que le consommateur peut observer tant sur la qualité que sur la quantité du vin.
De plus, la ville de Chablis et sa région est exposée aux gelées printanières que les vignerons craignent particulièrement car les risques sont important quant à la production des vignes.


3. Cépages :

Chablis, pays du vin blanc, ne pourrait être aussi réputé que les autres Bourgognes blancs si le Chardonnay n’était pas le cépage utilisé par les viticulteurs.
Dans cette région, deux méthodes s’affrontent : l’élevage en fûts de chêne et l’élevage en cuves émaillées ou inox. L’élevage en fûts apporte une plus grande complexité aromatique avec des vins gras tandis que l’élevage en cuves offrent des vins plus fruités.



4. Millésimes :

Le Chablis est un vin qui se boit jeune : entre 1 et 3 ans.
On peut toutefois noter quelques excellents millésimes plus anciens qui offrent une plus grande complexité en bouche et plus de rondeur : 1983, 1985 et 1986. Ces 3 millésimes sont d’une qualité gustative exceptionnelle !


En bref, le Chablis est un vin agréable au palais qui mérite son appellation de prestige et sa reconnaissance de part le monde.

Début de page

Rechercher sur le net:
Ce site vous plait
votez pour nous
:

Hit-Parade
PARTICIPEZ!!!
Un lien vers une page vide
Oops !!! le signaler

Cliquez ici
Enregistrer un site dans le moteur de recherche
Cliquez ici
© EKINOX 2000 tous droits réservés
Des commentaires sur le site?ecrivez nous!
Cliquez ici